Photo © Jean-Noël Enilorac

LÉKIP DU SÉCHOIR

Stéphanie Bulteau, directrice

Jean Cabaret, secrétaire général

Thomas Neyhousser, administrateur

Marie-Laure Moutien, comptable principale

Karen Leplomb, attachée accueil billetterie

Michelle Latchimy, attachée de production

Laura Damour, chargée de communication

Nicolas Stojcic, chargé de production

Cécile Leroy, chargée de l’action culturelle

Florent Cillon, régisseur général

Aldo Nagou, employé polyvalent

Expédit ‘Diaz’ Bey, technicien lumière

Henri-Claude Ferrard, technicien polyvalent

Marie Futol, agent d’entretien, catering

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION DE L’ASSOCIATION DU SÉCHOIR

Nadège Jovien, Présidente

Marie-Josée Roland, Vice-présidente

Gilles Presti, Trésorier

Brigitte Vermeulen, Secrétaire

Liliane Drula

Odile Lausin

Sylviane Silvestre

Arnaud Torregrossa

Thierry Robert et Sylvie Comorassamy, Ville de St-Leu

LES STATUTS DE L’ASSOCIATION DU SÉCHOIR

ARTICLE 1 – DENOMINATION

Il est créé une association à but non lucratif dénommée Association de Gestion du Séchoir (A.G.S.), régie par la loi du 1er juillet 1901, par le décret du 16 août 1901 et par les présents statuts.

ARTICLE 2 – DUREE

La durée de l’association est illimitée.

ARTICLE 3 – SIEGE SOCIAL

Le siège social de l’association est fixé au 209, rue du Général Lambert – 97436 Saint-Leu. Il pourra

être transféré par décision du Conseil d’Administration.

ARTICLE 4 – OBJET

L’Association a pour objet :

De façon générale :

–      Le développement de la culture, en particulier en matière de spectacle vivant, et notamment de la création contemporaine ;

–      La production et la diffusion de la création artistique sous toutes ses formes (musique, théâtre,

cirque, danse, arts de la rue, arts de la marionnette, arts de la parole, cinéma, arts visuels, etc.) ;

–      Le soutien à la création artistique, tant des créateurs (auteurs, compositeurs, etc.…) que des

interprètes (musiciens, comédiens, danseurs, chanteurs, etc….) ;

–       La médiation culturelle auprès de tous les publics.

Et plus spécifiquement :

–      La production, l’organisation et la promotion de festivals ;

–      L’organisation de stages, d’ateliers, de rencontres avec les artistes, de conférences, de débats publics, etc. ;

–      La diffusion de spectacles et de manifestations culturelles ouvertes à toutes les disciplines ;

–      La création, la gestion, le développement, l’exploitation de tournées, salles, scènes,

événements ponctuels créés à son initiative ou confiés à son expertise ;

–      L’apport ponctuel et défini d’un conseil reconnu, d’un savoir-faire, d’une expertise particulière sur un ou des événements autres que ceux dont elle a la responsabilité.

ARTICLE 5 – RESSOURCES

Les ressources de l’association sont constituées par :

–      les recettes générées par ses activités : produits des manifestations et des rétributions pour services rendus, recettes de billetterie pour les spectacles diffusés, ventes d’abonnements aux usagers, cession et rétrocession de spectacles, ventes de tous produits dérivés, apports en

coproductions, location ou mise à disposition d’espaces, recettes issues des buvettes et des espaces de restauration proposés au public dans la cadre des manifestations organisées par l’association,

–      les subventions publiques susceptibles d’être accordées au titre de son fonctionnement et/ou

de ses activités par l’Etat, la Région, le Département, la Commune et par tout autre collectivité

publique ou établissement public ;

–      les aides privées susceptibles d’être accordées au titre de son fonctionnement et/ou de ses activités ;

–      les dons et les legs ;

–      les intérêts et revenus des biens et valeurs lui appartenant ;

–      toutes les autres ressources non contraires aux lois en vigueur.

ARTICLE 6 – COMPOSITION

L’association est composée de membres actifs et de membres de droit.

Les membres actifs, qui sont au maximum au nombre de 20, sont des usagers abonnés au Séchoir (titulaires de la carte Séchoir) ayant expressément manifesté le souhait de s’investir personnellement dans la vie et les activités de l’association et dont la candidature écrite a été approuvée par le Conseil d’Administration pour une période de trois ans renouvelable.

Est membre de droit la commune-siège

Il appartient à la commune si elle l’accepte de désigner son représentant. La commune reste à tout moment libre de renoncer à sa qualité de membre de droit et le cas échéant en informera l’association.

La qualité de membre actif de l’association se perd par :

–      non-renouvellement de l’abonnement annuel au Séchoir (« carte Séchoir ») à la date de tenue du Conseil d’administration préparatoire précédant la 1ère assemblée générale ordinaire de chaque année civile après 2 rappels sans effet ;

–      démission notifiée par écrit au (à la) Président(e). Un membre actif qui aurait été absent à trois assemblées générales consécutives est également considéré comme démissionnaire ;

–      exclusion pour motifs graves, l’exclusion étant décidée par le Conseil d’Administration après entretien permettant à l’intéressé(e) de présenter sa défense en se faisant assister s’il (elle) le souhaite de la personne de son choix ;

–      non renouvellement décidé par le Conseil d’administration au terme triennal ;

–      décès.

ARTICLE 7 – ASSEMBLEES GENERALES

L’Assemblée Générale est composée de tous les membres de l’association (membres actifs et membres de droit), qui y ont chacun une voix délibérative.

Article 7. 1 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

L’Assemblée Générale Ordinaire :

–      élit les membres du Conseil d’Administration ;

–      approuve les grandes orientations de l’association proposées par le Conseil d’Administration ;

–      approuve le bilan (rapport moral, rapport d’activités, rapport financier et comptes annuels) de l’exercice clos arrêté par le Conseil d’Administration ;

L’Assemblée Générale Ordinaire se réunit sur convocation du (de la) Président(e) au moins une fois par an et chaque fois que nécessaire sur demande du (de la) Président(e) ou d’au moins la moitié des membres du Conseil d’Administration.

Les convocations sont adressées aux membres par courrier ou par courriel au moins 15 jours avant la date fixée.

En fonction de l’ordre du jour et à titre uniquement consultatif, toute personne dont la présence paraît utile peut être invitée par le (la) Président(e) à l’Assemblée Générale, sur proposition d’un membre du Conseil d’Administration ou du (de la) Directeur(trice).

L’ordre du jour de l’Assemblée Générale est établi par le (la) Président(e). En outre, il comporte obligatoirement les points dont l’inscription aurait été demandée par au moins la moitié des membres du Conseil d’Administration.

L’Assemblée Générale Ordinaire ne peut valablement délibérer que si au moins la moitié des membres est présente ou représentée. Si ce quorum n’est pas atteint, une nouvelle réunion est convoquée à quinze jours d’intervalle au moins. L’Assemblée Générale peut alors valablement délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés.

Pour être valable, toute décision de l’Assemblée Générale Ordinaire doit être prise à la majorité absolue des voix des membres présents ou représentés, chacun des membres bénéficiant d’une voix. En cas de partage des voix, le (la) Président(e) a voix prépondérante. Les décisions de l’Assemblée Générale sont prises à main levée ; un vote à bulletin secret est possible si au moins un membre en fait la demande.

Tout membre actif ou de droit empêché peut se faire représenter par un autre membre muni d’une procuration, un membre présent ne pouvant détenir plus d’une procuration.

Il est tenu un procès-verbal des séances de l’Assemblée Générale, signé par le (la) Président(e) et par le (la) Secrétaire, sur un registre prévu à cet effet.

ARTICLE 7.2 – ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

Une Assemblée Générale Extraordinaire peut être convoquée chaque fois que nécessaire par le (la) Président(e) sur décision prise par le Conseil d’administration.

Une Assemblée Générale Extraordinaire est seule habilitée :

–      à décider les modifications à apporter aux statuts ;

–      à prononcer la dissolution de l’association et les conditions de sa liquidation.

Les convocations sont adressées aux membres par courrier ou par courriel du (de la) Président(e) au moins 15 jours avant la date fixée.

Une Assemblée Générale Extraordinaire ne peut valablement délibérer que si au moins la moitié des membres est présente ou représentée. Si ce quorum n’est pas atteint, une nouvelle réunion est convoquée à quinze jours d’intervalle au moins. L’Assemblée Générale Extraordinaire peut alors valablement délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés.

Pour être valable, toute décision de l’Assemblée Générale Extraordinaire doit être prise à la majorité des deux tiers des voix des membres présents ou représentés (2/3), chacun des membres bénéficiant d’une voix. En cas de partage des voix, le (la) Président(e) a voix prépondérante. Les décisions de l’Assemblée Générale Extraordinaire sont prises à main levée ; un vote à bulletin secret est possible si au moins un membre en fait la demande.

Tout membre actif ou de droit empêché peut se faire représenter par un autre membre muni d’une procuration, un membre présent ne pouvant détenir plus d’une procuration.

Les procès-verbaux des Assemblées Générales Extraordinaires, signés par le (la) Président(e) et par le

Secrétaire, sont consignés dans un registre prévu à cet effet et transmis aux autorités compétentes.

ARTICLE 8 – CONSEIL D’ADMINISTRATION

Le Conseil d’Administration est composé de 1 membre de droit et de 8 membres actifs élus par l’Assemblée Générale en son sein pour une durée de trois ans, renouvelable. La commune-siège est membre de droit du conseil d’administration.

Tout poste vacant au sein du Conseil d’Administration est pourvu lors de la prochaine Assemblée

Générale.

Au-delà de deux postes vacants au conseil d’administration une Assemblée générale ordinaire devra impérativement être convoquée dans un délai de trois semaines afin de pourvoir à leur remplacement.

Le Conseil d’Administration a tous pouvoirs, à l’exception de ceux expressément attribués à

l’Assemblée Générale.

Il est plus particulièrement chargé :

–      d’examiner et d’approuver les candidatures des membres actifs et leur renouvellement

éventuel ;

–      d’élire les membres du bureau ;

–      d’approuver le projet d’activités annuel et le budget prévisionnel correspondant ;

–      d’élaborer les grandes orientations de l’association dans le cadre des missions définies à

l’article 4 et de les soumettre à l’Assemblée Générale ;

–      d’arrêter le bilan (rapport moral, rapport d’activités, rapport financier et comptes annuels) de l’exercice clos et de le soumettre à l’Assemblée Générale ;

–      de veiller à la bonne gestion de l’association et à la bonne application des décisions de l’Assemblée Générale.

Le Conseil d’Administration se réunit sur convocation du (de la) Président(e) au moins une fois par trimestre.

Les convocations sont adressées par courrier ou par courriel au moins 15 jours avant la date fixée.

En fonction de l’ordre du jour et à titre uniquement consultatif, toute personne dont la présence paraît utile peut être invitée par le (la) Président(e) au Conseil d’Administration, sur proposition d’un membre du Conseil d’Administration ou du (de la) Directeur(trice).

L’ordre du jour des séances est établi par le (la) Président(e). En outre, il comporte obligatoirement les points dont l’inscription aurait été demandée par la majorité des membres du Conseil d’Administration. Les autres points dont l’inscription aurait été demandée par au moins un membre du Conseil d’Administration seront traités au titre des questions diverses.

Le Conseil d’Administration ne peut valablement délibérer que si au moins la moitié de ses membres est présente ou représentée. Si ce quorum n’est pas atteint, une nouvelle réunion est convoquée à quinze jours d’intervalle au moins. Le Conseil d’Administration peut alors valablement délibérer quel que soit le nombre de membres présents ou représentés.

Pour être valable, toute décision du Conseil d’Administration doit être prise à la majorité des voix des membres présents ou représentés, chacun des membres bénéficiant d’une voix. En cas de partage des voix, le (la) Président(e) a voix prépondérante. Les décisions du Conseil d’Administration sont prises à main levée ; un vote à bulletin secret est possible si au moins un membre en fait la demande.

Tout membre empêché peut se faire représenter par un autre membre du Conseil d’Administration muni d’une procuration, un membre présent ne pouvant détenir plus d’une procuration.

Le cas échéant, le Conseil d’Administration peut décider d’exclure certains de ses membres pour motifs graves ou en cas d’absences répétées non excusées à ses délibérations, après entretien permettant à l’intéressé de présenter s’il le souhaite sa défense en se faisant assister si nécessaire de la personne de son choix.

Il est tenu un procès-verbal des séances du Conseil d’Administration, signé par le (la) Président(e) et par le (la) Secrétaire, sur un registre prévu à cet effet.

ARTICLE 9 – BUREAU

Le Bureau est composé de 4 membres actifs élus par le Conseil d’Administration en son sein pour une durée de 3 ans, renouvelable, soit:

–      un(e) Président(e), dirigeant(e) et représentant(e) l’association dans tous les actes de la vie

civile, qui possède tous pouvoirs à effet de l’engager, peut ester en justice, au nom et pour le compte de l’Association, tant en demande qu’en défense ;

–      un(e) Vice Président(e) chargé(e) d’assister le (la) Président(e) et de le remplacer en cas

d’empêchement ;

–      un(e) Trésorier(ère), chargé de surveiller la bonne gestion financière de l’association, qui tient ou fait tenir sous son contrôle la comptabilité et les comptes annuels de l’Association ;

–      un(e) Secrétaire, chargé de veiller au bon fonctionnement administratif de l’association, qui

tient ou fait établir sous son contrôle les procès-verbaux des réunions du Bureau, du Conseil d’Administration et des Assemblées Générales, dans le respect des dispositions légales et règlementaires.

Afin d’éviter tout conflit d’intérêt une personne publique ne peut en aucun cas être membre du bureau. Tout poste vacant au sein du Bureau est pourvu lors du prochain Conseil d’Administration qui devra

être convoqué dans les plus brefs délais et au plus tard sous 3 semaines.

Le Bureau suit le fonctionnement et les activités courantes de l’association et prépare les réunions du

Conseil d’Administration et de l’Assemblée Générale.

Le Bureau se réunit aussi souvent que nécessaire, à l’initiative d’au moins un de ses membres, sur invitation du (de la) Président(e).

ARTICLE 10 – DIRECTEUR(TRICE)

Les candidatures au poste de Directeur de l’association sont recueillies et examinées par le Conseil d’Administration. Le (la) Président(e) nomme le (la) Directeur(trice) sur proposition du Conseil d’Administration.

Le (la) Directeur(trice) assume la responsabilité de la gestion courante de l’association, dans le cadre d’une délégation de pouvoir du (de la) Président(e), du projet d’activités et du budget correspondant approuvés par les instances délibératives.

Le (la) Directeur(trice) assiste, à titre consultatif, aux réunions des instances délibératives de l’association, sauf pour des questions concernant sa situation personnelle.

ARTICLE 11 – RETRIBUTION /FRAIS

Les membres de l’association ne peuvent prétendre à aucune rétribution pour les fonctions qu’ils exercent dans le cadre de l’association. Cependant, tous les frais occasionnés par une mission accomplie et approuvée par le Conseil d’Administration peuvent faire l’objet d’un remboursement selon des modalités définies par le Conseil d’Administration.

ARTICLE 12 – MODIFICATION DES STATUTS

Les statuts de l’association ne peuvent être modifiés que par un vote de l’Assemblée Générale réunie en session extraordinaire conformément aux termes de l’article 7.2.

ARTICLE 13 – DISSOLUTION

La dissolution de l’association ne peut être effective que par un vote de l’Assemblée Générale réunie en session extraordinaire conformément aux termes de l’article 7.2, et qui procède alors à la dévolution des biens de l’association en faveur d’un organisme poursuivant un but similaire.

ARTICLE 14 – CONTRÔLE DE L’ASSOCIATION

Les comptes de l’association sont soumis annuellement aux vérifications d’un expert-comptable agréé

et à la certification d’un commissaire aux comptes agréé.

Chaque année, le (la) Président(e) transmet à la Préfecture et aux collectivités publiques qui co- financent régulièrement l’association le projet d’activités et le budget prévisionnel correspondant, ainsi que le bilan (rapport moral, rapport d’activités, rapport financier et comptes annuels) de l’exercice clos approuvés par l’Assemblée Générale, accompagnés du procès-verbal de réunion y afférent.