COMPLAINTE D’UNE TENDRESSE

Qu’avez-vous fait de ma bonté ?
VENDREDI 21 AVRIL | 20H

5 dansèz danzéré la sort dann ni an mouramour

La tendresse est une énigme… Où se trouve-t-elle ? Est-elle innée ? Est-ce un besoin fondamental ? S’oppose-t-elle au désir ? Complainte d’une tendresse est un projet chorégraphique porté par cinq danseuses : Amélie Pialot, Armande Motais de Narbonne, Maëva Curco Llovera, Salomé Curco Llovera et Sarah Dunaud. 

Ces danseuses, on les connaît bien à La Réunion pour les avoir vues dans les créations de Morphose, Argile, Soul City, Danse en l’R, etc. Mais cette fois-ci elles fondent un collectif où elles seront leurs propres chorégraphes. Ensemble, elles interrogent ce qu’est un geste tendre, comment il peut résister, se refuser, se rendre visible à une époque qui tend de plus en plus vers l’éloignement des corps.
Une étreinte, un mot, un regard ?

Cette représentation au Séchoir en sera la première publique.

DÈS 12 ANS

45MIN

TARIF B

  • VENDREDI 21 AVRIL | 20H
  • LE SÉCHOIR
  • Danse

L’équipe

Mise en scène et interprétation : Maeva Curco Llovera ; Salomé Curco Llovera ; Amélie Pialot ; Sarah Dunaud et Armande Motais de Narbonne
Scénographie – Illustration : Solen Coeffic
Création sonore : Erick Lebeau
Régisseur lumière : Florent Simon
Administration – production : Bureau de production AléAAA – Elodie Beucher