VINGT MILLE MILLIMÈTRES SOUS LA TERRE

Cie Nektar
Théâtre

Suite à la prolongation du couvre-feu à 18h jusqu’au 5 avril, la date et l’horaire de cette représentation ont changé.

Photo © Ghislain Durif

Trois comédiens intenses et une mise en scène millimétrée portent cette pièce très cinématographique.

Une petite entreprise de Travaux Publics, dans un pays dont l’identité n’est pas établie. Un nouveau patron vient de reprendre en main la société menacée par la faillite en raison de la construction d’une route dont le tracé croise un camp de migrants. Sur scène, trois personnages : un stagiaire, l’assistante de direction et le chef de chantier. Tous trois vont se trouver face à leur destin quand l’histoire bascule. Trois points de vue différents comme issus d’une caméra subjective.

David Érudel, Thomas Billaudelle et Manon Allouch incarnent ces trois visions d’une même intrigue. Servie par une création sonore et une scénographie-lumière d’une grande précision, la création de Cécile Hoarau sonde un univers peu abordé au théâtre, celui du travail, de l’entreprise et des tensions sociales.

Au final, Vingt mille millimètres sous la terre est une pièce unique à l’aspect résolument cinématographique.

Dès 14 ans

1h

Tarif B

  • SAMEDI 3 AVRIL À 15H30
  • LE SÉCHOIR – PITON
  • THÉÂTRE

Distribution :

Texte Cécile Hoarau

Mise en scène Cécile Hoarau, Thomas Billaudelle

Comédien.n.e.s Manon Allouch, Thomas Billaudelle, David Érudel

Création lumière, scénographie Alain Cadivel

Création sonore Thierry TH Desseaux

Voix Dominique Carrère, Morgane Lannuzel, Anabel Martinez, Fanny Navizet et Lucile Rimbert

Costumes Isabelle Gastellier

Administration, production Elodie Beucher Diffusion, production Lisa Focken Conseils en dramaturgie Pascale Grillandini Photographie Ghislain Durif Production Compagnie Nektar  Coproduction Centre Dramatique National de l’Océan Indien Soutiens DAC Réunion, Région Réunion, Département de la Réunion, SPEDIDAM, La Cité des arts, Le Séchoir, Les Bambous

Scolaire :

  • le 2 avril à 10h

À VENIR